Quel langage de programmation dois-je apprendre ?

langage-programmation

L’apprentissage d’un langage de programmation est un long processus dont la plus grande partie s’acquiert par la pratique, notamment au cours des projets auxquels on fait face.

De nombreux langages sont à notre portée en tant que jeunes développeurs bien souvent novices. Maitriser plusieurs langages de programmation devient donc un véritable enjeu face aux exigences du monde de l’entreprise et à la rigueur dont font preuve les recruteurs.

Alors comment choisir ? Comment votre choix peut-il être influencé?

Eh bien, la popularité d’un langage ! Ou encore le volume de sa communauté ! Le fait qu’il soit open source ou non! ou plus simplement parce qu’il est très demandé dans le monde des startUps et des entreprises.

De prime abord, avant même de choisir un langage, il serait bon d’avoir un minimum de bases dans le domaine de l’algorithme et aussi des différents types de programmation.

Auparavant la plupart des étudiants commençait par le langage C, Pascal, ou Java . A l’heure actuelle, le choix se porte plus volontiers sur des langages tels que Python, Go, NodeJs, en raison de leur popularité et de l’engouement qui les entoure.

En 2019 certains langages étaient moins présents au sein les missions proposées ou les appels d’offre. Parmi eux j’entends Java, C++, Ruby, notamment en raison de la forte influence des Framework issus de Javascript (React, VueJs, Angular) et même Angular commence à perdre en popularité et à s’effacer au profit des Framework que je viens de citer.

En matière de Framework et CMS, PHP a su s’imposer avec Laravel, Symfony, Magento 2, Drupal, Prestashop et WordPress. Je conseillerais donc à un débutant déterminé à se lancer dans la programmation orientée objet en PHP, de se familiariser dans un premier temps à Laravel et Symfony pour ensuite se perfectionner à l’un de ces Frameworks.

Quant à Symfony, il ne cessera jamais de nous surprendre. Depuis sa version 4 et tous ses composants, ses normes PSR, les bonnes pratiques qu’il délivre.

Et côté mobile ?

Android a perdu de sa popularité au profit de Kotlin, Swift et Swift UI qui eux ont su garder leur stabilité. Concernant les applications hybrides, Ionic et Cordova se sont effacés pour laisser la place de leader à React Native, commençant à être talonné par l’outsider développé par Google, Flutter.

Tous ces langages nous ayant permis de concevoir un backend solide se sont vu détrôner par NodeJs qui, quant à lui, dispose d’une double casquette et nous permet de faire à la fois du back mais aussi du front. Ce qui constitue également une de ses forces, c’est sa rapidité d’exécution, mais aussi sa flexibilité et sa popularité dans le monde de l’entreprise et le marché du web. Je recommanderai donc fortement à un débutant de s’intéresser à ce langage.

Comme je le disais précédemment, apprendre un langage demande du temps , de la motivation et beaucoup de patience pour faire face aux bugs qui vous attendront durant votre apprentissage tumultueux et semé d’embûches. Ne vous arrêtez donc pas à un langage mais à de multiples, soyez curieux et mettez toutes les chances de votre côté.

En effet, quelqu’un qui maitrise bien NodeJs en Back et en Front et qui se débrouille parfaitement avec React ou VueJs a de grandes chances de décrocher une Alternance, un CDI ou une mission, tout comme une personne qui maitriserait PHP. Cependant, il faut aussi garder à l’esprit que certaines entreprises ont tendance à faire davantage confiance à des profils disposant d’une plus grande expertise plutôt qu’à des juniors.

Ces facteurs ne sont pas négligeables, d’autant plus que l’univers du développement web est de plus en plus demandé et sollicité. Le contexte actuel tend vers l’informatisation, il faut donc profiter de cette tendance pour tirer son épingle du jeu et obtenir le poste désiré.

L’apprentissage d’un langage se fait par des recherches perpétuelles, que ce soit sur un moteur de recherche, des questions posées sur les forums de discussions, sur Slack ou encore sur Discord. La communication avec d’autres développeurs est essentielle pour sortir d’une situation de blocage. D’ailleurs, plus on creuse un langage et plus notre expertise grandit. C’est en suivant cette voie que l’on peut prétendre à devenir Lead Dev.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais